CLEMENTINE

Elle était comme une clémentine, douce, sucrée, appétissante, rafraichissante et fascinante. La couleur de sa peau rose déroutait tous les mâles qu’elle croisait. Clémentine rendait tous le derb dingue par son odeur qui se répandait au milieu de toutes les ruelles…

Tous les yeux affamés des hommes s’acharnaient farouchement sur cette créature fraichement sortie du paradis. Pauvre petite Clémentine ! Pourra-t-elle résister devant un tel danger ? Elle, si fragile, si petite, sans défense devant le loup légendaire de la jungle, cela semble impossible.

Tous les yeux rancuniers des femmes du derb, lui lançait des flèches brulantes de haine et de jalousie. Tellement Clémentine était si belle que les autres femmes sont devenues folles.

Clémentine ne prêtait à tous ce ressac violent de sentiments et de tentations aucune attention et envoyait tous le monde se baladait. Elle s’isolait entre ses quatre murs et devenait alors une proie prête à être sacrifiée sur l’autel des désirs les plus pervers de la race humaine. Chaque matin, Clémentine montait dans une voiture noire et ne revenait que la nuit tombé, ivre comme une bourrique.

Un jour une odeur nauséabonde remplissait l’air et l’on découvrait la pauvre Clémentine au milieu de ses déchets en train de pourrir. Seul une espèce de troubadour venait d’arriver le même le jour, affirmait que l’odeur était celle d’une clémentine en train de pourrir, et il le jura sur la tombe de ses valeureux ancêtres.

On enterra Clémentine emportant avec elle ses rêves et ses désirs et depuis ce jour l’odeur de clémentine envahissait tous le monde…

 


Répondre

Gasparddelanuit |
Percfistsmithun |
De la mer naît le bien-être |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | جمعية الامان لرعاية وتربية ...
| Cryedhwiwewee
| Apdortona